Remords et insomnie

Publié: 18 octobre 2011 dans Me, Myself and I, Pointless ramblings/Vaines divagations

Il m’arrive souvent d’avoir des remords au point où ça m’empêche de dormir. Il y a de ces souvenirs qui vous poursuivent comme la peste («pars vite, longtemps, et reviens tard», someone?), de ces moments de nos vies qu’on voudrait tant pouvoir changer ou du moins oublier. Certains ne sont que de vulgaires humilliations; cuisantes mais inoffensives. Certains ont blessé des êtres aimés. De certains, on se répète en boucle qu’on aurait dû agir autrement, «si j’avais su…», et ça nous dévore incessamment.

Nous avons tous des moments tournants dans notre vie qui ont, en l’espace de quelques secondes, minutes ou heures, changé nos vie du tout au tout. Ce sont les pires. Parfois, il nous arrivera de trouver, des années plus tard, la solution, la marche à suivre qui aurait tout changé: si on avait fait, dit ceci plutôt que cela, le résultat aurait été complètement différent. Il aurait influencé la totalité de notre existence, nous disons-nous. Peut-être même aurait-on été heureux! Cependant, il est évidemment trop tard. Et c’est ça qui, la nuit, nous tiens éveillé… d’entrevoir la solution, la possibilité d’une existence heureuse, et de rester cloué en place, impuissant, parce qu’on a compris trop tard.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s