Récits morts-nés

Publié: 6 octobre 2012 dans Poèmes et prose
Tags:, , ,

Quand j’y pense…

J’ai commencé tant d’histoire sans jamais les finir. Mes cahiers de croquis et mon ordinateur sont pleins de textes et de dessins de personnages qui n’ont jamais dépassé le stade de l’ébauche. Ce n’est pas que je m’en suis désintéressée; il y a plusieurs histoires, plusieurs personnages que j’aime vraiment, que je voudrais vraiment écrire, un jour. Mais pour l’instant, ce sont des morts-nés.

J’ai décidé d’en faire la liste ici, une sorte d’archive personnelle. D’un côté, ça m’oblige à les décrire, ce qui pourrait aider à mettre de l’ordre dans mes idées et faire avancer l’histoire. De l’autre, ça me permet de les recenser. De toute façon, j’adore faire des listes ;)

Note: les noms sont des mots-clés temporaires, la façon dont je me réfère aux histoires en attendant de leur trouver un titre.

Note #2: sous les conseils d’une amie, j’ai écourté les résumés pour ne garder que de très brefs synopsis. Apparemment, les histoires auraient assez de potentiel pour que ça vaille la peine de les garder pour moi. C’est un beau compliment qu’on m’a fait, indeed. Malheureusement, réduits à l’os, sans la chair et le sang qui donnent la vie à un récit, ces résumés sont plutôt moches; tant pis…

WOLFE. L’histoire d’une femme cruelle, sans pitié, capitaine d’un bateau pirate. Se passe au XVIIIe ou IXe siècle, commence en Angleterre. On part de son enfance abusive, puis quand elle se fait embarquer comme mousse en se faisant passer pour un garçon. On suit son parcours, les difficultés qu’elle rencontre, jusqu’au jour où, le navire ayant été pris par des pirates, elle se joint à leurs rangs. Adolescente, endurcie et dangereuse dans sa détermination, elle finit par se procurer son propre navire et équipage et devient capitaine pirate. Etc, etc. Bref, biographie imaginaire d’un personnage qui n’a pas le coeur à la bonne place mais dont on s’éprend tout de même.

ANA. Pièce de théâtre, dont je n’ai écrit qu’une scène. Justine, adolescente presque normale, est assaillie par ses fantômes: l’anorexie et la boulimie. L’histoire n’est pas très claire encore, mais le message l’est. On compare les troubles d’alimentation à de fausses amies manipulatrices qui font de sa vie un enfer et la suivent partout.

JAZZ. Histoire qui, techniquement, est écrite au complet, mais qui doit être retravaillée. Conte/nouvelle initiatique et surréaliste dans laquelle Jazz, exclu de la société et musicien sans-abri, n’arrive pas à faire le deuil de son ami et protecteur Content. Il s’aventure sans s’en rendre compte dans un monde un peu pareil, un peu différent, où il essaie de retrouver Content, qu’il a cru entrevoir dans la vitrine du poste de police du quartier…

NOT A WORD. Nouvelle où une jeune femme raconte son amante fantôme, une coquille vide et muette dont les médicaments régulateurs d’humeur ont supprimées les émotions, suite à une vie de santé mentale précaire et de crises aigües dûes à sa bipolarité. Je ne suis pas certaine de vouloir écrire celle-là; ce devait être un cri contre les médicament régulateurs d’humeur à une époque où on voulait m’en faire prendre contre mon opinion. Ma situation et mes opinions ont changées, cette histoire est probablement morte avec elles.

LES YEUX NOIRS. J’y tiens beaucoup à celle-là. Format bande dessinée (un médium que j’affectionne particulièrement). Une jeune adulte souffrant d’une maladie rare et douloureuse qui touche les yeux. Pour l’instant, la majorité de l’histoire tourne autour de sa rencontre, dans un bar, avec une fille, de leur relation hésitante, de leurs secrets à chacune. Le récit est avant tout basé sur leur relation tâtonnante, hésitante, c’est une histoire très humble de deux personnes un peu poquées qui essaient de faire quelque chose de beau de cette relation. Presque une comédie romantique, mais sans la comédie…

(sans nom). Format vidéo; plus précisement, une série d’illustrations sur fond musical. Comme un dessin animé, mais sans animation, qu’une série de tableaux. Muet. Chaque épisode est indissociable de la chanson qui l’accompagne. Techniquement, c’est une «trilogie», mais il pourrait y avoir des «entre-épisodes». Se passe à l’ère victorienne. Une jeune fille de bonne famille entretient une liaison secrète* avec une femme plus âgée. Son père la marie à un homme riche et haut placé. La jeune fille résiste au mariage, mais on ne lui laisse pas le choix. Elle dépérit sous l’emprise de cet homme violent et cruel. Les années passent; la jeune fille tombe malade, meurt. Son amante attend son fantôme.

Voilà. Il y en a plein d’autres, bien sûr, mais ce sont les plus importantes.

Laquelle devrais-je travailler en priorité? Lesquelles ont du potentiel, et lesquelles devrait-je abandonner?

(oui, je te parle à TOI, lecteur inexistant, fantôme, inconscient collectif)

*incluant une scène érotique HOTHOTHOT. hihi.

Publicités
commentaires
  1. Si si, il y a bien quelqu’un :-)
    Pourquoi ne pas commencer soit par celle qui te tient le plus à coeur, soit par celle qui est entièrement écrite mais qui demande à être retravaillée ?

    • Iiiih! Quelqu’un sur mon blog! *flustered* Je crois bien commencer par Les Yeux Noirs, c’est celle qui m’intéresse le plus en ce moment… du moins écrire l’histoire, la qualité de mes dessins a considérablement baissée depuis ces dernières années.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s