Articles Tagués ‘chocolat’

Ce n’est pas une recette, plutôt une marche à suivre avec ingrédients. C’est plus ou moins la recette de chocolat chaud d’Heston Blumental. Autrement dit: c’est divin.

J’ai fait chauffé à feu doux du lait 2% avec un peu de crème (35%). J’y ai ajouté de la poudre de cacao (pure, les autres variétés pleines d’amidon c’est répugnant), une cuillérée à la fois, et je fouettais bien pour bien mélanger. J’ai mis environ 3 cuillérées à table de cacao pour ~1.5 tasse de lait. J’ai ajouté de l’essence de vanille, une pincée de poivre de cayenne (ça chauffe, c’est délicieux!) et une BONNE pincée de sel; le sel, c’est l’ingrédient secret d’Heston, ça rend le goût du chocolat encore plus sucré, plus délicieux. J’ai continué de fouetter jusqu’à ce que ça soit parfaitement homogène et que la préparation soit bien chaude sans bouillir, puis j’ai versé l’appareil dans un bol, sur une bonne poignée de pépites de chocolat (je n’avais que du chocolat sucré, mais ça serait sans doute encore plus fabuleux avec du mi-amer de bonne qualité). J’ai mélangé jusqu’à ce que le chocolat soit fondu, en fouettant pour mousser la préparation et la rendre encore plus onctueuse. Puis évidemment, on verse dans des tasses, on recouvre de crème fouettée et on va porter une tasse fumante à sa petite soeur pour la voir surprise et satisfaite. Puis, on se félicite parce que même notre petite soeur picky et difficile trouve ça délicieux.

Pour ces soirées d’automne et d’hiver qui ne demandent pas mieux qu’une boisson chaude et onctueuse, c’est soit ce délicieux chocolat, un latté citrouille-épices (oui, ça se fait à la maison!) ou, évidemment, un thé chaï.

Je tiens à préciser que mon thé chaï est le meilleur sur le continent américain.

(sérieux)

Publicités

Encore une recette!

J’ai récemment fait l’aquisition d’une machine à crème glacée, et  j’ai un plaisir fou à l’utiliser…

Lorsque ma mère m’a demandé, en guise de cadeau de la Fête des Mères, de lui servir un duo de crème glacées framboise et chocolat, j’avoue que l’idée du chocolat m’a plus ou moins plu. Pas que je n’aime pas le chocolat! C’est juste que ça me semblait… classique, ennuyant. Moi qui voulait tellement tester le mélange framboise-basilic, et dont la prochaine recette sur la liste est une crème glacée orange sanguine-prosecco-thym! …enfin bref. Fête des Mères oblige, j’ai préparé la crème glacée, et finalement j’ai bien fait, car le résultat est loin d’être boring… remerciements à mamaman pour m’avoir demandé cette recette.

Ne vous fiez pas à la couleur claire du résultat; ce n’est pas qu’une autre crème glacée au  »chocolat » trop sucrée. Celle-ci est parfaite pour les vrais amateurs de cacao–ça ne goûte pas le coco de Pâques! Elle est crémeuse, riche sans être trop sucrée, avec un goût profond de chocolat noir mi-amer, décadent!

Recette librement inspirée de celle-ci.

CRÈME GLACÉE AU CHOCOLAT NOIR

3 à 4 cuillérées à table de poudre de cacao non-sucrée

1 tasse (250 ml) de crème 35%

6 onces (170 g) de chocolat noir amer ou mi-amer (j’ai utilisé du 71%), en morceaux

1 cuillérée à table d’espresso bien fort

Environ 235 ml (un peu moins d’1 tasse) de lait entier

2 oeufs

2/3 tasse de sucre

1 cuillérée à thé d’essence de vanille

1/4 cuillérée à thé de sel

Mettez la poudre de cacao dans un bol puis versez la crème tout en fouettant pour l’incorporer, jusqu’à homogénéité.

Faites fondre les morceaux de chocolat au bain-marie, en remuant de temps en temps à l’aide d’une spatule. Dans une tasse à mesurer, versez l’espresso puis ajoutez du lait jusqu’à atteindre une tasse (250 ml) de liquide. Lorsque le chocolat est bien fondu, versez-y le lait et incorporez-le bien en fouettant. Si le lait était froid, le chocolat rique de se séparer et de rester au fond; continuez simplement de fouetter tout en le chauffant au bain-marie jusqu’à homogénéité. Ajoutez le mélange de crème. Ôtez du bain-marie et laissez tiédir.

Battre les oeufs et le sucre au mélangeur jusqu’à ce que le mélange soit mousseux et de couleur claire. Ajoutez la vanille et le sel. Tout en continuant de battre, versez doucement le chocolat tiédi en un flot long et continu. Il est important de le verser lentement, surtout au début, pour éviter que les oeufs ne cuisent et forment des grumeaux. Battez jusqu’à ce que le mélange soit parfaitement incorporé.

À ce stade, il faut refroidir le mélange avant de le mettre dans la machine à crème glacée. Si vous avez le temps, mettez-le dans un bol couvert au congélateur durant une nuit. Sinon, faites refroidir l’appareil dans un bain d’eau glacée (c’est-à-dire en posant le bol contenant la crème au chocolat dans un autre bol, plus grand, rempli d’eau froide et de glaçons, et de remuer tout en s’assurant que l’eau ne touche pas notre mélange).

Lorsque la crème au chocolat est refroidie, utilisez la magie de votre machine pour la transformer en déliceux dessert glacé! Cette recette fait un litre de pur bonheur chocolaté ;)  Servez-la seule ou avec des framboises fraîches, de la chantilly et/ou toute autre délicieuse concoction que votre imagination vous suggère.